Antelope-Canyon-coupee

 

Vous remarquerez à présent une nouvelle approche de l’Ostéopathie dans la rubrique "Mon Parcours" : l’Ostéopathie Bioynamique, un champs d’action étendu et éternel. Voici brièvement l’explication de cette douce approche qui s’adresse à tous.

Formation dispensée par Véronique Everarts, élève de James Jaelous. 

 

 

 

william-garner-sutherland
William Garner SUTHERLAND

 L'Ostéopathie Biodynamique a émergé des découvertes parallèles entre les travaux de W.G. Sutherland (Fondateur de l'ostéopathie dans le champ crânien) et Erich Blechschmidt. Le tout a été mis au clair par le Docteur James Jealous.

Cette approche se base sur la Dynamique Fluidique de la Respiration Primaire (MRP : Mouvement Respiratoire Primaire) qui correspond à l'expression des forces vitales.

Ces mouvements sont ininterrompus depuis le stade in utéro, avant même notre première respiration thoracique, et jusqu’à la fin de la vie.

La Biodynamique est donc basée sur l’embryologie (formation et croissance de l’embryon), fondement de l’Ostéopathie.

 

En se synchronisant sur ce MRP (correspondant à un mouvement rythmique de marrée), l’ostéopathe engage le processus d’auto-guérison, il réveille les mouvements de la Vie.

Il ne s’adresse donc pas à la mécanique corporelle mais à un Corps de Conscience.

Le travail portera sur l’harmonisation et la remise en marche de ces mouvements subtils (MRP) qui animent TOUTES les structures du corps.

Lorsque le corps est perturbé dans son fonctionnement : choc physique, émotionnel, infectieux, médicamenteux, alimentaire ... cela va entrainer assurément une perturbation du MRP.

La zone du corps aura donc tendance à se refermer sur elle-même (arrêt de l’expansion), entrainant l’arrêt des échanges avec le reste du corps, une densification des tissus, et bien sûr un déséquilibre dans l’harmonie du mouvement général interne du corps.

 

L’Ostéopathe va, par la présence, l’attention, la clarté de l’intention, redynamiser harmonieusement le Souffle de Vie (« The Breathe of Life » W.G. Sutherland) du patient, dans une démarche DOUCE et PUISSANTE.

L’Ostéopathe observe le « Mouvement Présent », à l’écoute de la « SANTÉ », plutôt que de se focaliser sur la lésion/dysfonction.

 

« Our ultimate teacher is nature itself » James Jealous. 

 

Maxime DUPEYRAS
Ostéopathe D.O.

logo

Partagez cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn